Adobe, le leader des solutions de publication assistée par ordinateur, a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2017, se terminant le 3 mars.

Le chiffre d’affaires est en hausse de 21 % à 1,68 milliard de dollars en glissement annuel, et le résultat net est en hausse de 57 % à 398 millions de dollars (respectivement 1 563 et 370 millions d’euros).

Les abonnements représentent 82 % du chiffre d’affaires, les produits 11 % et les services et support 7 %. La tendance est à la baisse pour les produits, ce qui n’est pas étonnant, vu qu’Adobe n’offre plus le choix, pour la plupart de ses logiciels, entre l’achat et l’abonnement.

Le chiffre d’affaires, le revenu et le flux de trésorerie constituent chacun un nouveau record trimestriel pour Adobe, tout comme le chiffre d’affaires de l’Adobe Marketing Cloud, une solution professionnelle pour mieux comprendre ses clients, créer des campagnes personnalisées et gérer son contenu et ses actifs.

Pour Mark Garrett, son directeur financier :

« Nous restons très confiants sur nos perspectives pour le reste de 2017 et au-delà. »

Les investisseurs plébiscitent ces résultats, avec une hausse de l’action, avant l’ouverture de la bourse, de 4,45 %. Depuis le début de l’année, le cours de l’action est en hausse de plus de 20 %.