Xbox One va devenir la première console de jeux vidéo à offrir par défaut et en libre-service un remboursement pour les achats numériques. La possibilité sera également offerte pour les jeux Windows 10 du Windows Store.

Ce service de remboursement fonctionne comme celui du concurrent Steam sur PC.

L’acheteur peut exiger le remboursement d’un jeu dans les deux semaines suivant son achat, mais au minimum un jour après, à condition qu’il n’y ait pas joué plus de deux heures.

Comme pour Steam, le client devra se rendre dans l’historique de ses achats pour utiliser le service. Sur une page Web, et non directement dans la boutique en ligne.

Quelques exceptions sont à noter : on ne peut se faire rembourser ni un DLC (extension téléchargeable d’un jeu, souvent payante), ni un abonnement saisonnier, ni un addon.

Microsoft se réserve le droit d’interdire le service à des clients qui en abuseraient.

La politique de remboursement est donc semblable à celle de Steam, et plus généreuse que celle du Google Play Store, qui n’autorise un remboursement que dans les deux heures après l’achat.

Les membres du programme Xbox Insider ont eu la primeur de l’annonce du service.