L’Autorité de régulation des communications et des postes (ARCEP) a publié son observatoire annuel provisoire des marchés des communications électronique, édition 2016.

Accès Internet fixe

Sur les 27,7 millions d’abonnements à des fournisseurs d’accès Internet, 20 % sont en haut débit. Sur ces abonnements haut débit, plus de 60 % sont de débit supérieur à 100 Mbit/s.

Pour la première fois, la croissance est poussée pour plus de la moitié par des abonnements fibre jusqu’à l’appartement (FTTH) : + 740 000 en un an.

 

Mobile

Sans surprise la 4G poursuit son avancée à vive allure, avec 10 millions d’utilisateurs en un an, soit au total 44 % des cartes SIM.

La consommation des données sur des terminaux mobiles grimpe de 86 % en un an à un exaoctet (un million de téraoctets).

Sans surprise non plus, la 4G est à l’origine de 85 % de cette consommation, soit 2,8 gigaoctets par mois et par abonnement.

Le trafic voix est stable à 237 milliards de minutes en 2016, la croissance mobile compensant à peine les pertes sur le fixe.

Le nombre de SMS envoyés, 203 milliards, est également stable. On peut supposer que les utilisateurs utilisent de plus en plus la multitude de messageries mobiles gratuites (WhatsApp, Messenger, Skype, Telegram, etc.).

Les prix des services mobiles diminuent de 1,6 % en moyenne par rapport à 2015, ce qui est nettement moins que les décroissances des années précédentes : -4,9 % en 2015 et -10,6 % en 2016.

Ces baisses de tarif ne concernent que les forfaits, ce qui explique peut être leur succès croissant, +3,4 % en un an.

 

Opérateurs

Le chiffre d’affaires des opérateurs s’élève à 35,7 milliards d’euros hors taxes : en baisse de 1,1 %.

Malgré cela, le montant de leurs investissements ne cesse se croître : +13,4 % à 8,9 milliards d’euros en 2016.

Ils emploient directement 115 000 personnes, soit 3 100 de moins qu’en 2015.