AlphaGo, le programme de Go de DeepMind, la filiale d’Alphabet spécialisée dans l’intelligence artificielle, vient de battre Ke Jie 3-0 lors du Sommet sur le futur du Go, qui s’est déroulé du 23 au 27 mai à Wuzhen en Chine.

Né en 1997, Ke Jie, joueur professionnel de go chinois, classé 9e Dan professionnel, est considéré comme le meilleur joueur de Go actuel.

Il y a un an, AlphaGo a créé la surprise en battant Lee Sedol *, l’un des plus grands champions de Go de tous les temps, 4-1, alors que la plupart des spécialistes pensaient que la victoire au plus haut niveau d’une machine sur l’homme n’arriverait pas avant 10 à 15 ans.

Une performance aussi impressionnante que la victoire aux échecs de Deep Blue d’IBM contre Garry Kasparov en 1989.

L’équipe de DeepMind s’estime satisfaite d’AlphaGo, qui a non seulement confirmé sa supériorité sur l’homme au jeu de Go, mais également inventé de nouveaux mouvements pour ce jeu de plus de 3 000 ans, relançant l’innovation en inspirant les joueurs.

L’équipe en charge d’AlphaGo va donc s’intéresser désormais à d’autres défis de l’intelligence artificielle, en espérant pouvoir découvrir de nouveaux savoirs et de nouvelles stratégies dans les domaines de la médecine, de l’énergie et des nouveaux matériaux.

La communauté du Go n’est pas oubliée pour autant. Si DeepMind ne met pas AlphaGo en Open Source, ils publieront un nouveau papier académique pour détailler les avancées sur les algorithmes utilisés, et leur potentiel pour une utilisation généralisée.

L’équipe travaille également, en collaboration avec Ke Jie, sur un programme éducatif montrant comment AlphaGo analyse ses positions.

Enfin, elle est en train de publier cinquante rencontres d’AlphaGo contre AlphaGo.

 

 

* On notait toutefois à l’époque qu’Alors que AlphaGo avait pu étudier à loisir les milliers de parties jouées par Lee Sedol durant sa carrière, ce dernier n’avait pu au mieux étudier que les cinq parties d’AlphaGo contre le champion d’Europe Fan Hui.