Facebook acquiert Ozlo, une start-up californienne spécialisée dans l’intelligence artificielle.

La plupart de ses trente employés vont intégrer l’équipe en charge du développement de Messenger, soit dans les bureaux de Menlo Park en Californie, soit dans les bureaux de Seattle, Washington.

Son fondateur, Charles Jolley, ancien chef de la plateforme Android chez Facebook, ne retournera pas chez le réseau social.

Sur sa page web, Ozlo affirme avoir créé un graphe de connaissances de deux milliards d’entités, et une technologie « incroyable » d’intelligence artificielle exploitant ces données pour comprendre les nuances du monde réel.

En 2016, quelques semaines après que Samsung rachète Viv, Ozlo lançait un assistant personnel textuel indépendant exploitant le graphe de connaissances, sachant répondre aux questions qui n’ont pas de réponse simple comme oui ou non.

Suite à l’acquisition, les interfaces de programmation et l’application d’Ozlo seront fermées.

Depuis avril 2017, M, la technologie d’assistance personnelle textuelle de Facebook, publie des messages dans Messenger suggérant à l’utilisateur, après analyses dynamiques de ses données et de ses comportements, d’effectuer des actions comme commander une course Uber ou transférer de l’argent à un ami.

Ozlo va contribuer à rendre ces bots plus intelligents, et surtout plus artificiels.

D’après The Information, 70 % des interactions de M. (en bêta) nécessitent en effet une intervention humaine.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Depuis sa création, la start-up a levé plus de 14 millions de dollars auprès d’AME Cloud Ventures et Greylock Partners.