Oculus VR, la société qui a relancé l’intérêt pour les casques virtuels (Oculus Rift) après une campagne de financement participatif ayant rapporté 2,4 millions de dollars (1,7 million d’euros), avait présenté son premier kit de développement l’an dernier.

Aujourd’hui, elle annonce la disponibilité en précommande pour 350 $ (252 €) de la deuxième génération, Oculus Rift DK2, qui est une nouvelle itération du prototype Crystal Cove qui avait été primé au dernier CES à Las Vegas en janvier 2014. Les kits seront livrés en juillet 2014.

L’écran est amélioré en confort et en précision : la résolution passe à 960×1080 par œil (contre 640×720 pour la première génération). Si la résolution doit encore s’améliorer d’ici à la vente de l’Oculus rift, les progrès, combinés avec la technique OLED à faible rémanence et meilleure latence, et à des améliorations logicielles pour réduire le flou et le mal des transports augmente considérablement le confort d’utilisation.

L’utilisateur peut bouger en toute liberté en 3 dimensions. Le suivi de mouvement, effectué par une caméra devant être fixée est plus précis, avec une résolution inférieure à 1 mm.
Le kit sera démontré cette semaine à l’occasion de la Game Developer Conference 2014, qui a lieu du 17 au 21 mars 2014 à San Francisco.

 

Deux jeux seront présentés : Eve Valkyrie et Elemental Defense, ainsi qu’une nouvelle démo, Couch Knight.

 

Palmer Lucky, le fondateur d’Oculus VR, reste vague sur la disponibilité de masse du produit fini. On sait juste que ce kit devrait être le dernier avant le lancement.
L’entreprise aura probablement à cœur de sortir son casque virtuel aussi vite que possible : Sony va présenter son propre casque virtuel cette semaine, et Microsoft travaille sur un casque virtuel pour la console Xbox One.