Facebook a largement dépassé les prévisions des analystes financiers pour son 1e trimestre 2014, avec un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), en hausse de 72 % en glissement annuel, et des bénéfices de 642 millions de dollars (464 millions d’euros), contre 219 millions de dollars un an auparavant (158 millions d’euros).

La marge brute bondit de 26 à 43 %.

En glissement annuel , le nombre d’utilisateurs actifs mensuel est en hausse de 15 % à 1,28 milliard, et le nombre d’utilisateurs mobiles actifs mensuel augmente de 34 % pour dépasser le milliard.

Les revenus des publicités pour mobiles représentent désormais 59 % des revenus publicitaires de Facebook, contre 30 % à la même époque l’an dernier.

Le nombre d’impressions publicitaires a pourtant diminué de 17 %, mais leur taux a augmenté de 188 %, ce que Sheryl Sandberg, la directrice opérationnelle, attribue au succès des publicités dans les fils d’actualité.

L’action de Facebook a augmenté de 4 % après la clôture. Le cours de l’action a doublé durant les 12 derniers mois, mais il est en baisse de 13 % par rapport à son record de la mi-mars.

Le directeur financier David Eberson démissionne pour revenir dans l’industrie pharmaceutique, et il sera remplacé au 1er juin par David Wehner.