La messagerie instantanée LINE, l’une des plus populaires en Asie, s’est d’abord financée par les ventes d’autocollants virtuels de personnages.

L’entreprise ne cesse de développer de nouvelles activités : magasins dans les grandes métropoles mondiales pour vendre des produits dérivés de ses personnages, service de paiement en décembre 2014, réservation de taxi en janvier 2015.

Aujourd’hui, elle annonce un projet pilote qui permettra à terme à tous ses utilisateurs d’Asie du sud-est de commander leurs courses via la messagerie.

Dès cette semaine, ses 36 millions d’utilisateurs enregistrés en Thaïlande pourront profiter d’offres journalières. Trois promotions par jour et deux offres hebdomadaires à prix cassés seront envoyées aux clients qui se seront inscrits pour les recevoir.

Les commandes seront livrées gratuitement le lendemain.

Par la suite, le service se développera pour offrir une large palette de produits frais et d’épicerie, et sera étendu à toute l’Asie du sud est. C’est un modèle de distribution aussi nouveau pour les consommateurs que pour les distributeurs, et LINE devra leur prouver l’intérêt de la plateforme.