L’entreprise de commercialisation de contenu Taboola vient de conclure son cinquième tour de financement depuis sa création en 2007.

Conseillée par Fidelity Investments, elle lève 117 millions de dollars (environ 103 millions d’euros) d’investisseurs comme Comcast Ventures, Groupe Arnault (LVMH) Yahoo Japan.

La valorisation retenue n’a pas été rendue publique, elle se monte probablement à un milliard de dollars.

Taboola, qui est connue pour ses boîtes carrées de recommandations de contenu en fin d’articles, aurait un revenu annualisé de 200 millions de dollars, et atteindrait plus d’Américains que toute autre firme en dehors de Google. Globalement, elle touche 550 millions de visiteurs uniques par mois et propose 200 milliards de recommandations mensuellement.

Basée en Israël, elle veut avec ce tour de financement accélérer son développement international.

Taboola est en concurrence avec des recommandations de contenus de géants comme Google ou Facebook, ayant à leur disposition bien plus d’informations sur leurs utilisateurs. D’après son PDG Adam Singolda, les algorithmes supérieurs de Taboola font la différence pour inférer des informations à sa disposition (le lecteur utilise-t-il un smartphone, une tablette ou un ordinateur, de quel site Web vient-il, quelle heure est-il, …) les contenus les plus susceptibles d’intéresser le lecteur.

Taboola s’était d’abord intéressée aux recommandations vidéos avant de se concentrer sur les recommandations d’articles. Sa compétitrice directe Outbrain prépare une introduction en bourse qui la valoriserait à 1 milliard de dollars.