Le géant chinois Alibaba serait sur le point d’investir, d’après des sources confidentielles citées par Bloomberg, dans Snapchat.

Snapchat est une messagerie instantanée éphémère qui donne l’impression à ses utilisateurs de préserver leur vie privée, en faisant disparaître message et photos quelques secondes après leur lecture, et qui est populaire avec les adolescents (sexting), en dépit de ses nombreuses lacunes sécuritaires. Une politique de confidentialité trompeuse lui vaudra des audits obligatoires de la FTC pendant 20 ans.

Avant sa propre introduction en bourse en septembre 2014, Alibaba aurait déjà négocié un investissement minoritaire dans Snapchat, mais les discussions n’avaient pas abouti.

En février, Snapchat aurait cherché à lever 500 millions de dollars sur la base d’une estimation de l’entreprise à 16 milliards de dollars.

L’investissement d’Alibaba de 200 millions de dollars (environ 188 millions d’euros), qui ne ferait pas partie de ce tour de financement, s’effectuerait sur la base d’une estimation de Snapchat à 15 milliards de dollars (environ 14 milliards d’euros).

Une telle estimation placerait Snapchat à la troisième position des start-up en valeur, après le fabricant de smartphones Xiaomi (45 milliards de dollars) et la plateforme VTC Uber (40 milliards de dollars).

Créée en 2011 par Evan Spiegel, Snapchat a levé 648 millions de dollars en 6 tours de financement, sans avoir jamais été rentable. En 2013, Spiegel avait refusé l’offre de rachat de Facebook pour 3 milliards de dollars.