Le service de VTC (voiture de transport avec chauffeur) Uber va investir 1 milliard de dollars (environ 914 millions d’euros) pour financer son expansion en Inde, d’après le Financial Times.

Une somme égale à celle déjà annoncée en juin pour les investissements en Chine, où Uber cherche à rattraper son retard sur la firme locale de VTC Didi Kuaidi, et qui a notamment pour actionnaires Alibaba et Tencent.

En Inde, Uber veut dépasser l’entreprise Ola, et vise un million de courses par jour d’ici mars 2016, en augmentant le nombre de villes, 18 actuellement, où le service est disponible. Aujourd’hui, les experts estiment le nombre de courses d’Uber en Inde à environ deux cent mille par jour.

D’après Amit Jain, le président d’Uber India, la croissance mensuelle serait de 40 %.

Ola, qui compte SoftBank et Tiger Global parmi ses investisseurs, avait levé 400 millions de dollars en avril, pour une valorisation de 2,4 milliards de dollars.

 

Comme dans de nombreux autres pays, les entreprises de VTC se heurtent aux régulations et aux lois. À New Delhi par exemple, les applications mobiles comme Uber pourraient bien être interdites.