Apple investit un milliard de dollars dans Didi Chuxing, connue précédemment comme Didi Kuadi, la première entreprise de VTC, en Chine ce qui ne devrait pas plaire à son concurrent Uber.

D’après son PDG Tim Cook, qui en attend aussi un retour élevé, cet investissement va permettre à Apple de mieux comprendre le marché chinois.

La volonté d’améliorer son image en Chine, son deuxième marché après les États-Unis, et d’attirer la bienveillance des autorités chinoises n’est sans doute pas étrangère à cette décision.

Les ventes d’iPhone en Chine ont chuté de 26 % au premier trimestre, Apple y a perdu le procès pour l’exclusivité de la marque iPhone , et son service de livres et de films en ligne a été récemment contraint de fermer. Cook doit prochainement se rendre en Chine pour rencontrer les autorités.

L’investissement pourrait faciliter l’adoption de CarPlay en Chine, et Didi pourrait devenir un client de taille pour une future voiture autonome d’Apple.

Cet investissement est le plus élevé reçu par la start-up Didi Chuxing depuis sa création. Au total, Didi a levé près de 3 milliards de dollars, et sa valeur est estimée à 26 milliards de dollars. Alibaba et Tencent sont aussi des investisseurs majeurs.

Elle effectue 11 millions de courses par jour et sert près de 300 millions de Chinois avec ses services de taxi, de VTC et de covoiturage.