Intel vient d’annoncer abruptement, que l’IDF17 San Francisco était annulée, et que le programme Intel Developer Forum, qui existe depuis 20 ans, est terminé.

Les développeurs, concepteurs et ingénieurs sont désormais invités à consulter le Resource & Design Center for Development sur le site Web d’Intel.

Depuis dix ans, Intel organisait chaque année, en plus d’un IDF aux États-Unis, un IDF en Chine.

On savait déjà qu’il n’y aurait pas d’IDF en Chine en 2017, mais l’IDF à San Francisco était toujours prévu à l’automne, ‘avec un nouveau format’.

L’IDF permettait aux développeurs, concepteurs et ingénieurs de rencontrer les ingénieurs d’Intel, et de poser des questions pointues sur des sujets très techniques, dont les réponses n’apparaissaient en général pas dans les documentations. Tout comme de réseauter.

Depuis sa création, l’IDF a été l’événement durant lequel Intel a dévoilé ses nouveaux produits, comme le processeur Kaby Lake ou le stockage Optane, et sa feuille de route pour les prochaines années.

C’était donc un événement important pour la presse, les analystes et les investisseurs.

Officiellement, Intel justifie sa décision par le fait que l’entreprise a largement changé ces dernières années, qu’elle est passée d’une entreprise orientée PC à une entreprise orientée données. IDF ne serait donc plus un format adéquat pour informer.

Une affirmation que l’on peut contester. Si Intel a multiplié ces dernières années les entrées sur de nouveaux marchés, des drones aux puces pour l’automobile, de l’intelligence artificielle à l’Internet des objets, la plus grande partie de ses revenus et de ses bénéfices est toujours liée aux ordinateurs personnels et aux serveurs.

Le ralentissement des cycles de produits a sans doute joué un rôle dans la décision d’abandon.

Intel va dorénavant privilégier et multiplier les rendez-vous à thèmes.

 

 

 

Articles similaires