Microsoft vient de publier ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2017, se terminant au 30 juin 2017.

Le chiffre d’affaires trimestriel croit en un an de 13 % à 23,3 milliards de dollars, et le résultat net est en hausse de 109 % à 6,5 milliards de dollars (respectivement 20,0 et 5,6 milliards d’euros).

Ces résultats sont nettement supérieurs aux attentes des analystes financiers, et le cours de l’action est en hausse, avant l’ouverture de la Bourse, d’environ 1,7 %, atteignant un nouveau record historique de 75,19 $. Depuis le début de l’année, le cours de l’action MSFT est en hausse de plus de 18 %.

Le résultat net a bénéficié d’un taux d’imposition réduit, grâce à la déduction d’une partie des pertes précédentes occasionnées par la division mobile.

Le chiffre d’affaires de la division Productivity and Business Processes est en hausse de 21 % à 8,4 milliards de dollars, poussé par les revenus des abonnements Office 365 pour les professionnels, +43 %, comme pour les particuliers, +13 %.

Le chiffre d’affaires de la division Intelligent Cloud est en hausse de 11 % à 7,4 milliards de dollars.

Il est poussé par Azure, avec une croissance de 97 %. On aimerait que Microsoft suive l’exemple d’Amazon, et détaille désormais le chiffre d’affaires de sa division cloud. Azure, réputé être le deuxième service d’informatique en nuage derrière AWS, continue de croître plus vite que ses concurrents.

Le chiffre d’affaires de la division More Personal Computing est en baisse de 2 % à 8,8 milliards de dollars.

Les revenus de Windows sont en hausse, de 1 % pour les OEM et de 8 % pour les produits et services.

Le chiffre d’affaires de la gamme Surface est en baisse de 2 %, ce que Microsoft attribue à ‘des transitions de cycles de vie des produits’.

Le chiffre d’affaires de Bing est en hausse de 10 %, et celui de Xbox de 3 %, les ventes de jeux compensant la baisse des ventes de consoles.

Lors de la conférence téléphonique, Amy Hood, la directrice financière de Microsoft, a prédit un chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, se terminant le 30 septembre 2017, compris entre 23,6 et 24,3 milliards de dollars. Ce qui a fait baisser l’action dont le cours avait augmenté de plus de 4 % après l’annonce des résultats trimestriels.