Le 1er service de streaming musical au monde Spotify viens de dépasser le cap des 60 millions d’abonnés payants, ajoutant 10 millions d’abonnés payant en moins de cinq mois.

En mars l’entreprise avait annoncé 50 millions d’abonnés payants en hausse de 25 % sur les six derniers mois.

Le Financial Times croit savoir que l’entreprise suédoise cherche à s’introduit rembourse au 4ème trimestre 2017.

La semaine dernière Reuters rapportait que Spotify était proche de signer un accord de licence avec Warner Music, le dernier nécessaire avant de pouvoir considérer une IPO aux États-Unis.

Comme les redevances comptent pour 75 % de ses coûts, l’entreprise suédoise cherche à se diversifier.

Elle avait un temps espéré vendre des bouquets de chaînes de télévision en Europe. N’obtenant pas les bonnes chaînes au bon prix, et avec le lancement de services similaires par YouTube, Sony ou Hulu, Spotify abandonnait toutefois le projet.

En juin, Spotify signait un accord avec AXS et Eventbrite pour commercialiser plus de tickets de concerts à ses clients.

D’après Bloomberg, l’entreprise vient de conclure un accord avec deux podcasts populaires aux États-Unis : Pod Save America et The Big Simmons Podcast.
Spotify les promouvra dans ses applications et sur des publicités sur des bus. En échange, les deux podcasts promouvront Spotify sur les réseaux sociaux.

Ce marché est toujours dominé par Apple, mais ses parts de marché sont passées de 70 à 55 % d’après Hot Pod. La plupart des autres concurrents de Spotify, comme Pandora SoundCloud et TuneIn se sont également mis aux podcasts.

Malgré la hausse spectaculaire du chiffre d’affaires, Spotify est une véritable machine à pertes. La start-up n’a jamais gagné d’argent depuis sa création.