D’après les statistiques préliminaires de IDC sur les ventes en volume de smartphones, il s’est vendu 341,6 millions de smartphones au deuxième trimestre 2017, soit une baisse de 1,3 % par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Notons toutefois que pour Canalys, qui parvient presque au même total, ‘plus de 340 millions’, les ventes seraient en hausse de 4 %.

Pour le reste, les chiffres concordent : le marché se concentre, les cinq premiers vendeurs de smartphones affichant une croissance alors que les ventes des autres vendeurs baissent de 16 %.

Avec 79,8 millions de smartphones vendus, en augmentation de 1,4 %, Samsung conserve, de très loin en volume, la première position, avec 23,3 % de parts de marché, devant Apple, avec 41 millions de iPhones vendus, en hausse de 1,5 %.

Ils sont suivis par trois fabricants chinois aux croissances soutenues : Huawei, +19,6 % à 38,5 millions d’unités, avec des ventes solides en Chine et en Europe ; Oppo, +22,4 % à 27,8 millions d’unités, des ventes concentrées sur la Chine et l’Asie ; et Xiaomi, +58,9 % à 21,2 millions d’unités, grâce à une politique commerciale agressive en Inde.

À ce rythme, Huawei pourrait dépasser Apple en volume en 2018.

IDC prévoit une croissance aux deux prochains trimestres, et sur l’ensemble de l’année 2017.

 

 

 

Articles similaires