Jo Bertram, la directrice pour l’Europe du Nord de Uber, et notamment du Royaume-Uni, démissionne, alors que l’entreprise de VTC et de taxis tente d’inverser la décision du régulateur londonien, qui ne renouvelle pas sa licence.


OVH augmente ses prix, en rendant le service anti DDoS (attaque distribuée par déni de service) payant et obligatoire. L’augmentation touchera également les clients existants.

 


Octobre est le ‘Mois européen de la cybersécurité‘ (ECSM)
Il s’agit de faire prendre conscience des risques de cybersécurité, d’éduquer et de partager les bonnes pratiques pour que les citoyens comme les organismes se protègent.
Dans chaque pays membre, des événements sont organisés .


Apple place le noyau d’iOS, nom de code darwin-xnu, pour ARM, en code source ouvert sur GitHub.

Le noyau d’iOS est une variante du noyau de macOS, elle même une variante de NeXTSTEP, le système d’exploitation des ordinateurs NexTX, basé sur l’Unix BSD.

La licence est relativement restrictive et les éléments propriétaires sont absents.


Google abandonne la politique controversée du ‘premier clic’, forçant les fournisseurs de contenus à offrir trois articles gratuits par jour avant d’activer leur paywall, afin d’être référencé par son moteur de recherche.

Désormais, les éditeurs pourront décider combien d’articles pourront être accédés gratuitement par jour.


Microsoft termine le service Groove Music Pass à partir du 31 décembre, et s’allie avec Spotify,qui sera l’application de streaming musical recommandée de Windows.

Microsoft ne s’est jamais donné la peine de faire connaitre son service, de l’améliorer ou de le rendre compétitif, alors que pendant des années, c’était le service avec le plus grand catalogue de musique.


Il n’y aura pas de nouvelles actions de classe C, sans droit de vote, pour Facebook.

En avril 2016, le conseil d’administration accepta la proposition d’amender les statuts de la société pour créer un nouveau type d’action de classe C, sans droit de vote.

Ce type d’action, malheureusement légal dans la plupart des pays, aurait été introduit chez Facebook pour que Mark Zuckerberg, fondateur et CEO, puisse conserver le contrôle de l’entreprise tout en se séparant de la plupart de ses actions, pour les donner à sa fondation Chan Zuckerberg Initiative.

Une action en justice des actionnaires a mis fin à cette classe d’actions. Dans les documents d’accord, on apprend que Zuckerberg voulait obtenir encore plus: que les employés de Facebook travaillent sur des projets de sa fondation.

Un mélange des genres qui n’a pas plus à Marc Andreessen, membre du conseil d’administration, et auquel des dirigeants se seraient plaints, tout en n’osant pas contredire Zuckerberg directement.

La possibilité qu’il quitte Facebook pour se lancer en politique était également incluse.