Orange a publié ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2017.

En glissement annuel, le chiffre d’affaires est en baisse de 0,5 % à 10,27 milliards d’euros, mais en hausse de 0,9 % à base comparable. Il s’agit du neuvième trimestre d’affilée du chiffre d’affaires à base comparable.

L’EBITDA ajusté est en hausse de 0,7 % à 3,62 milliards d’euros, et de 2,1 % à base comparable. Sans l’effet réglementaire de l’itinérance devenue gratuite en Europe, l’EBITDA ajusté aurait même augmenté de 4,4 %.

En France, le chiffre d’affaires est en hausse de 0,2 %. Orange a vendu 320 000 forfaits mobiles nets, et le nombre d’utilisateurs en 4G est en hausse de 29 % sur un an. On notera toutefois que la couverture 4G d’Orange en pourcentage de la population est meilleure en Pologne, Belgique, Moldavie et Espagne qu’en France.

Le chiffre d’affaires des services fixes est en hausse de 1,9 %, grâce à la hausse du revenu moyen par utilisateur et l’augmentation du nombre de clients haut débit de 3,2 % à 11,1 millions sur un an, et même de 40,3 % à 1,8 million pour la fibre.

Le chiffre d’affaires est en hausse de 6,9 % en Europe centrale, 6,4 % en Espagne, 3,1 % en Afrique et Moyen-Orient, 1,7 % en Belgique et Luxembourg ; et en baisse de 1,3 % en Pologne.

Le chiffre d’affaires Entreprise est en baisse de 0,5 %, malgré une croissance de 17 % de l’activité cyberdéfense, et de 37 % de l’activité cloud.

Le groupe confirme ses objectifs pour 2017 d’un EBITDA ajusté supérieur à celui de 2016 à base comparable, et d’un ratio dette nette / EBITDA ajusté télécom.