Le fabriquant suisse de périphériques Logitech a prévenu ses clients que le service Harmony Link serait abandonné dès le 16 mars 2018.

Harmony Link est un périphérique qui permet de contrôler un système Home Cinéma à l’aide d’un appareil mobile Android ou iOS.

Comme pour fonctionner, il passe par le service dans le nuage de Logitech, il ne servira plus à rien en mars prochain.

Pour faire passer l’amère nouvelle, Logitech propose aux clients avec un Link sous garantie un remplacement gratuit par un Harmony Hub, une version modernisée du Link compatible avec plus d’objets domotiques. Si la garantie est expirée, Logitech offre 35 % de réduction sur l’achat d’un Hub.

Le message ne passe pas, et des clients de Logitech se plaignent que leur Harmony Link fonctionne fort bien, et que l’entreprise veut tout simplement les forcer à acheter un Hub.

Cet exemple illustre à quel point on doit se méfier de systèmes qui ne fonctionnent qu’en conjonction avec un service dans le nuage, alors que ce service peut être abandonné d’un jour à l’autre par le vendeur. Bien souvent, le passage par le nuage n’est ni nécessaire, ni utile au client, une solution locale étant préférable.

Autre illustration: une ampoule connectée qui impose le passage par un service dans le nuage, chinois ou autre, quand elle pourrait parfaitement fonctionner directement avec un lien Wi-Fi sans sortir du logement. A quoi sert une ampoule LED d’une durabilité de 25 ans si elle devient inutilisable après un ou deux ans ?