Après des années durant lesquelles ses clients ont suspecté Apple de ralentir leurs smartphones avec des nouvelles versions du système d’exploitation iOS, afin de les inciter à acheter les nouveaux modèles d’iPhone, Apple reconnaît réduire la vitesse des vieux appareils.

Mais ce serait une fonctionnalité, et non un bogue. Il s’agirait d’une gestion de la batterie, tenue secrète jusqu’à ce que des discussions sur Reddit mettent l’entreprise au pied du mur, qui viserait à diminuer la fréquence d’horloge du processeur afin d’éviter des arrêts intempestifs, comme en ont souffert les acheteurs d’iPhone 6, 6s 6 Plus et 6s Plus jusqu’à l’arrivée d’iOS 10.2.1, et de prolonger la durée de vie des batteries.

Avec cette explication, les clients se demandent maintenant si c’est pour la même raison que leurs MacBook deviennent si lents.

Il nous semble inacceptable de cacher cette gestion de la batterie, et surtout, de ne pas rendre cette gestion optionnelle pour le client.

L’algorithme de gestion de batterie apparaît discutable : la vitesse du smartphone est réduite, même s’il est en charge. Et à en croire les discussions, les performances d’un iPhone équipé d’une batterie avec un niveau d’usure de seulement 20 %, telles que mesurées par GeekBench, diminuent de 58 % sur les tâches mono fil d’exécution, et de 56 % sur les tâches à plusieurs fils d’exécution simultanée :

Comparaison des performances d'un iPhone 6S avec une batterie d'un niveau d'usure de 20 % au même appareil avec une batterie neuve

Comparaison des performances d’un iPhone 6S avec une batterie d’un niveau d’usure de 20 % au même appareil avec une batterie neuve

Les génération 6 et 7 sont affectées. Apple n’a pas indiqué si cette gestion de l’alimentation était aussi exploitée sur les autres générations d’iPhones.

Idéalement, l’entreprise indiquerait à ses clients quand un changement de batterie deviendrait de plus en plus nécessaire, et rendrait plus facile et moins coûteux de remplacer la batterie.

C’est l’un des défauts des smartphones monocoques.

Et du contrôle absolu d’Apple sur les batteries en particulier, et les pièces détachées et les réparations en général. Un client peut certes la faire changer à un tarif moins prohibitif dans un centre de réparation non agréé, mais il perd alors la garantie de son appareil.