Twitter, le réseau social de microblogging qui affiche des pertes depuis sa création en 2006, vient de dégager son premier bénéfice trimestriel au quatrième trimestre 2017.

Son chiffre d’affaires trimestriel augmente en glissement annuel de 2 % à 732 millions de dollars (594 millions d’euros), et son résultat net s’élève à 91 millions de dollars (74 millions d’euros), contre une perte de 167 millions de dollars (135 millions d’euros) il y a un an.

Ces résultats sont salués par un cours d’action en forte hausse, actuellement de +18 % avant l’ouverture de la Bourse.

Le nombre d’utilisateurs actifs mensuels augmente de 4 % d’une année sur l’autre à 330 millions, mais ne progresse pas d’un trimestre sur l’autre. Les analystes financiers visaient un peu plus : 332,5 millions d’après FactSet.

Le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens augmente de 12 % en glissement annuel.

88 % des revenus de Twitter sont issus de la publicité numérique, les 12 % restant provenant des redevances sur les données et autres services.

Pour la première fois depuis sa création, Twitter vise la profitabilité en 2018. En comparaison, Facebook, créée deux ans plus tôt en 2004, dégageait était pour la première fois profitable en 2012.