À l’occasion de sa conférence Bosch Connected World 2018, qui se tient du 21 au 22 février 2018 à Berlin, l’équipementier automobile a procédé à plusieurs annonces :

Services de mobilité connectée

Bosch lance une nouvelle division, Connected Mobility Solutions, forte de 600 personnes pour développer et vendre des services numériques de mobilité : partage de véhicules, covoiturage, services basés sur la connectivité pour les conducteurs.

Dr Volkmar Denner, président du conseil de gestion de Bosch, affirme que l’entreprise utilise la connectivité pour réaliser sa vision d’une mobilité sans émissions polluantes, sans stress et sans accident.

D’après PwC, on comptera 470 millions de véhicules connectés en 2025, et en 2022, le marché des services de mobilité et des services numériques associés pèsera 140 millions d’euros.

Services pour véhicules électriques

La filiale COUP, qui loue des scooters électriques à Berlin depuis 2016, et à Paris depuis 2017, va lancer prochainement son service à Madrid.

Lors de la conférence, le CEO de Bosch a présenté system!e, qui allie des composants de groupe motopropulseurs électrifiés à de nouveau service, grâce à l’intégration au Bosch Automotive Cloud Suite. Bientôt, les voitures électriques sauront avec précision quand elles seront à cours d’énergie, et où recharger les batteries.

Avec toutes les informations collectées dans le nuage, telle que le niveau de charge de la batterie, le style de conduite du conducteur, les dépenses en chauffage ou en air conditionné, les informations topographiques et les informations de circulation, Bosch pourrait calculer avec précision le nombre de kilomètres pouvant être parcourus, afin de rassurer le conducteur, de planifier les pauses pour recharge, de gérer les paiements, et de proposer des divertissements ou des restaurants pendant ces pauses.

Covoiturage

Bosch acquiert, pour un montant qui restera confidentiel, la jeune pousse américaine Splitting Fares INC (SPLT), qui se positionne sur le B2B. Elle a développé une plateforme sur laquelle les entreprises, les universités et les autorités municipales peuvent offrir des services de covoiturage à leurs mains d’œuvre.

Une application connecte les personnes qui utilisent les mêmes trajets pour se rendre à leur lieu de travail ou d’étude, calcule la meilleure composition, et calcule le meilleur itinéraire.

Le service est déjà utilisé par 140 000 personnes aux États-Unis, au Mexique et en Allemagne.

 

Un Groupe en transition

Le groupe Bosch, qui n’est pas coté en Bourse, emploie 400 000 personnes dans le monde et a dégagé un chiffre d’affaires de 78 milliards d’euros en 2017. Sa plus grande filiale est Robert Bosch GmbH, dont les principales activités sont : équipementier pour l’industrie automobile, fabricant d’outils électriques et d’appareils électroménagers, techniques industrielles et de bâtiment et techniques d’emballage.

En 2016, l’entreprise a lancé son propre nuage IoT, et elle ambitionne d’être l’un des acteurs principaux de cette industrie.

En 2017, elle s’est associée à Daimler pour co-développer des technologies de véhicules autonomes de niveau 4 (voiture complètement automatisée) et 5 (sans conducteur).