L’entreprise Microchip Technology Incorporated a signé un accord avec Microsemi Corporation portant sur l’acquisition de la seconde par la première pour 68,78 dollars par action (56 euros), entièrement en numéraire, pour un total de 8,35 milliards de dollars (6,80 milliards d’euros), et une valeur d’entreprise de 10,15 milliards de dollars  (8,27 milliards d’euros), en tenant compte des liquidités, des investissements et des dettes sur les livres comptables de Microsemi au 31 décembre 2017.

Microchip est l’un des leaders de la fabrication de microcontrôleurs et de semi-conducteurs analogues. Basé à Chandler, Arizona, l’entreprise emploie plus de 10 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de dollars et un résultat net de 171 millions de dollars pour l’exercice fiscal 2017 – respectivement 2,8 milliards d’euros et 139 millions d’euros.

En sept ans, Microchip est passée de la 8e à la 3e place des fabricants de microcontrôleurs, grâce à une politique soutenue d’acquisitions : 17 en huit ans, dont Atmel, Micrel, ISSC, Supertex, Eqcologic, etc.

Basée à Aliso Viejo, Californie, Microsemi emploie 4 800 employés, pour un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de dollars et un résultat net de 176 millions de dollars lors de son exercice fiscal 2017 – respectivement 1,5 milliard d’euros et 143 millions d’euros.

Elle offre des semi-conducteurs pour la défense, l’aérospatiale, la communication, les centres de traitement de données et les marchés industriels. Parmi ses produits, on compte des circuits à haute performance insensibles aux radiations, des puces de gestion de l’alimentation, de synchronisation, d’horloge de précisions, des puces pour les équipements d’interconnexion de réseau, etc.

Microchip vise une économie de synergie de 300 millions de dollars par an, trois ans après la conclusion de la transaction.