Comme depuis quelques années, Google publie en mars l’aperçu développeur de la prochaine version de son système d’exploitation mobile, Android P.

Une fois de plus, la rumeur se confirme : l’une des fonctionnalités vedette de cette version est sa compatibilité avec un écran comme celui de l’iPhone X : un écran qui s’étend aussi haut que possible, est qui est donc amputé d’une partie centrale hébergeant certains capteurs comme la caméra avant, une éventuelle caméra infrarouge, etc.

Écran avec découpe de l'iPhone X

Écran avec découpe de l’iPhone X

Cette compatibilité avec le display cutout / l’écran découpé est censée permettre de courtiser les amateurs de l’iPhone X.

Il nous semble que c’est un impair majeur d’Apple affectant l’interface utilisateur, qui enlaidit les images et les vidéos plein écran, et qui n’améliore pas les applications. Nous espérons que ce type d’écran ne deviendra pas la norme des smartphones par manque caractérisé d’originalité de fabricants copiant simplement Apple.

Parmi les changements plus importants pour les développeurs, on notera :

  • L’impossibilité pour les applications inactives et en tâche de fonds d’accéder au microphone, aux caméras et aux autres capteurs compatibles avec le mode continu : un progrès pour mieux garantir la confidentialité des données ;
  • Chiffrement des sauvegardes, qui ne peuvent être restaurées qu’avec un code PIN, un mot de passe ou un motif visuel ;
  • Possibilité d’exploiter deux ou plusieurs caméras simultanément, ce qui permet d’envisager de nouvelles fonctionnalités comme la vision stéréo ou le zoom continu ;
  • Compatibilité avec le format propriétaire d’image  HEIF, High Efficiency Image File Format, défini par le standard MPEG-H, censé remplacer le format JPG à terme, et format par défaut des images sur les appareils iOS depuis la version 11 ;
  • Compatibilité avec le codec vidéo HDR VP9 Profile 2, la version de VP9 pour les vidéos à grande dynamique ;
  • Compatibilité avec Wi-Fi RTT, le protocole 802.11mc, qui offre une précision de positionnement dans des bâtiments de l’ordre d’un ou deux mètres, à condition que les points d’accès installés soient compatibles avec le protocole ; Elle facilitera la navigation à l’intérieur des grands bâtiments: centres commerciaux, grands magasins, entreprises, etc.
  • Notifications de messageries améliorées, avec la possibilité de répondre directement depuis une notification, et des notifications capables d’afficher les images d’un message ;
  • Amélioration de l’Autofill, i.e. du remplissage automatique de formulaires, avec correction et reformatage éventuel des champs avant envoi, une interface utilisateur améliorée, un mode de compatibilité avec les navigateurs qui n’implémentent pas les structures virtuelles, etc.

Comme pour tout aperçu de ce type, il n’est pas garanti que la version finale lui soit conforme. Cette dernière apportera sans doute son lot de fonctionnalités supplémentaires, modifiées ou supprimées.

L’utilisateur final ne doit pas non plus espérer profiter de toutes les nouveautés sur son futur smartphone, si l’on se fie au passé.