Dell Technologies n’est pas une entreprise cotée en Bourse. Toutefois, une des conditions de sa fusion avec EMC est qu’elle doit quand même publier ses résultats trimestriels et annuels auprès de l’U.S. Securities and Exchange Commission (SEC, équivalent américain de l’AMF en France).

Pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2018, se terminant au 2 février 2018, le chiffre d’affaires de Dell est en hausse de 9 % d’une année sur l’autre à 21,9 milliards de dollars, et sa perte nette est divisée par 3 à -553 millions de dollars, respectivement 17,8 milliards d’euros et -433 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires de la division Client Solutions Group est en hausse de 8 % à 10,6 milliards de dollars (8,2 milliards d’euros), avec une croissance légèrement plus élevée des ventes aux professionnels par rapport aux ventes grand public.

L’ancien numéro un des PC continue d’augmenter ses parts de marché, pour le 20e trimestre consécutif.

Les ventes de la division Infrastructure Solution Group croissent de 5 % à 8,8 milliards de dollars (7,1 milliards d’euros), grâce à la croissance des ventes de serveurs et d’équipements de réseau de 27 %, et en dépit de la baisse de 11 % des systèmes de stockage. Comme la demande des baies de stockage tout en flash explose, on peut en déduire que ce sont les équipements traditionnels d’EMC qui se vendent moins bien.

Le chiffre d’affaires de VMWare est en hausse de 20 % à 2,3 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros).

Les ventes des autres activités, notamment Pivotal, RSA, Secureworks et Virtustream augmentent de 3 % à 492 millions de dollars (399 millions d’euros).

Sur l’ensemble de l’exercice, l’entreprise a dégagé un flux de trésorerie de 6,8 milliards de dollars (5,5 milliards d’euros) pour un chiffre d’affaires de 78,7 milliards de dollars (63,9 milliards d’euros) et des pertes d’exploitation de -3,3 milliards de dollars (-2,7 milliards d’euros). Depuis l’acquisition d’EMC, Dell a remboursé 10 milliards de dollars (8 milliards d’euros) de dettes.

On prête à Michael Dell l’intention d’effectuer une fusion inversée de Dell Technologies et VMWare, ce qui permettrait de réintroduire Dell en Bourse sans IPO.