Apple annonce par communiqué de presse l’acquisition de Next Issue Media LLC, l’entreprise derrière l’application Texture, qui offre un accès numérique à plus de 200 magazines, édition actuelle et anciens numéros.

Les magazines sont fort connus : Cosmopolitain, Esquire, GQ, National Geographic, Vanity Fair, Wired, etc.

Texture n’est disponible que pour les clients américains et canadiens. On peut supposer qu’Apple ambitionne d’internationaliser le service.

L’application est publiée sur iOS, Android Amazon Kindle, et Windows 8/10

Eddy Cue, vice-président d’Apple pour les logiciels et les services Internet, affirme : *

« Nous sommes impatients que Texture, ainsi que son catalogue impressionnant de magazines des principaux éditeurs du monde entier, rejoigne Apple.

Nous nous engageons sur un journalisme de qualité provenant de sources fiables et permettant aux magazines de continuer à produire des histoires magnifiquement conçues et engageantes pour les utilisateurs. »

Une allusion directe aux fausses nouvelles, surtout transmises sur Facebook et Twitter, qui ont empoisonné la campagne présidentielle américaine de 2016.

Next Issue Media, fut lancé en 2009 comme entreprise commune de six éditeurs de renom : Condé Nast, Hearst, Meredith, News Corp., Rogers Communications, et Time Inc, qui investirent environ 40 millions de dollars. L’application fut lancée en 2010.

En 2014, la jeune pousse reçut 50 millions de dollars de financement de KKR et quelques autres investisseurs, avec pour mission de devenir le Netflix de la presse. En 2015, le nom original de l’application, Next Issue, laissa place au nom actuel : Texture.

Durant des années, il fut possible de ne s’abonner qu’à un ou plusieurs magazines. Aujourd’hui il ne reste plus que l’abonnement global.

Texture aurait séduit des centaines de milliers de clients.

Comme à l’habitude, Apple n’a pas dévoilé le montant de la transaction. Il satisferait aussi bien KKR que les éditeurs.

 

* Traduction : Le Diligent