Le Canadien BlackBerry a publié ses résultats pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2018, se terminant au 28 février 2018.

En glissement annuel, son chiffre d’affaires baisse de 19,5 % à 233 millions de dollars. et sa perte nette est divisée par 5 à -10 millions de dollars, respectivement 188 et -8 millions d’euros.

Ces résultats sont supérieurs aux attentes des analystes financiers. Le cours de l’action est en hausse de 6,8 % avant l’ouverture de la Bourse.

John Chen, président et CEO de BlackBerry, est très satisfait de l’exécution, avec des revenus records pour les trois segments de logiciels : Enterprise software and services, BlackBerry Technology Solutions et Licensing, IP and other.

Pour 2019, BlackBerry vise une croissance à double chiffre des ventes de logiciels et de services, ainsi que des flux de trésorerie positifs, avant la prise en compte des coûts liés à la restructuration, la transition du matériel au logiciel, et l’impact des gains et des pertes liés aux arbitrages.

Jadis un des tout premier de la téléphonie mobile, le chiffre d’affaires de BlackBerry s’est effondré à mesure que l’entreprise a changé d’activité, se recentrant sur la gestion et la sécurité des objets connectés en bordure du nuage.