Microsoft annonce de nouveaux outils avancés de sécurité pour les abonnements Office 365 Famille et Office 365 Personnel.

Récupération des fichiers

Récupération

La récupération des fichiers stockés sur le service OneDrive Entreprise a été introduite fin janvier 2018 : en choisissant « Restaurez votre OneDrive » dans les paramètres, il est possible de récupérer tous les fichiers des derniers 30 jours, ou un sous-ensemble par date.

Une aubaine contre les rançongiciels, les fichiers dont l’intégrité aurait pu être compromise, les effacements accidentels, etc.

Désormais, cette récupération des fichiers sera également disponible pour les espaces de stockage OneDrive fournis avec les abonnements Office 365 Famille et Office 365 Personnel.

Outil d’alerte

Si Office 365 détecte des attaques de rançongiciels, l’utilisateur est averti par courriel, mobile ou notification sur le bureau, et guidé dans le processus de récupération des fichiers avec la date et l’heure de l’attaque présélectionnées.

Microsoft s’est inspirée des retours des utilisateurs : la détection de rançongiciels et la récupération des fichiers étaient l’une des demandes les plus populaires sur UserVoice.

La récupération et l’outil d’alerte sont en phase de déploiement et devraient être disponibles au plus tard dans quelques jours.

 

Confidentialité et sécurité

Protection par mot de passe des liens OneDrive

Il est désormais possible, comme c’est déjà le cas depuis longtemps sur le concurrent Dropbox, de protéger un lien vers un fichier ou un dossier sur OneDrive à l’aide d’un mot de passe.

Cela protège notamment du transfert accidentel par le destinataire à des tiers d’un courriel incluant des liens.

Chiffrement des courriels

On peut opter pour le chiffrement automatique des courriels en transit. Pour les utilisateurs d’Office 365, des clients Outlook pour Windows, Android et iOS, ainsi que Windows Mail, le procédé est entièrement transparent.

Quand un courriel est envoyé à un serveur qui n’est pas compatible avec le chiffrement, un courriel est envoyé avec un lien vers une page web Office 365, où le destinataire peut choisir de recevoir un code secret à usage unique, ou de s’authentifier avec un fournisseur fiable, avant de recevoir le courriel.

Interdiction de transfert

On a désormais la possibilité d’interdire le transfert ou la copie de courriers envoyés par Outlook.com.

De plus, les documents Office envoyés en pièces jointes sont chiffrés, même après leur téléchargement : si le destinataire les partage ou les transfère, les nouveaux destinataires ne pourront les ouvrir.

Les courriels envoyés avec l’option d’interdiction de transfert sont automatiquement chiffrés.

Ces trois options de sécurité seront disponibles dans les prochaines semaines.

Protection avancée contre les virus et les cimes

Vérification avancée des liens dans les documents Word, Excel et PowerPoint

« Plus tard cette année », les hyperliens inclus dans des documents Office seront analysés en temps réel, afin de protéger contre tout risque de virus ou d’hameçonnage. Si le lien risque de télécharger un fichier malveillant ou tente de se faire prendre pour ce qu’il n’est pas, l’utilisateur est redirigé vers une page de mise en garde recommandant de ne pas suivre le lien.

 

Il est réjouissant de constater que Microsoft n’est pas en train d’exploiter la poule aux œufs d’or, mais que l’entreprise continue régulièrement d’intégrer des nouveautés à forte valeur ajoutée à Office 365. Un service qui, aux premiers niveaux de tarification, est moins cher qu’un simple service de stockage dans le nuage comme Google Drive, tout en apportant bien plus que seulement OneDrive, sur Windows, Android et iOS.