Molotov, la remarquable application de télévision par Internet, qui compte 5 millions d’utilisateurs, a assigné M6 en justice.

Elle accuse le groupe de « pratique restrictive de concurrence », en exigeant une rémunération pour ses chaînes M6, W9 et 6Ter, pourtant gratuites sur la TNT.

Pour M6, il s’agit simplement d’une dispute commerciale, lors du renouvellement de l’accord, intervenu fin mars 2018. Le groupe se faisant payer pour les mêmes chaînes par ses autres distributeurs, comme les opérateurs télécoms et Canal + ne voit pas pourquoi il en serait autrement avec Molotov. Ce serait à cette dernière qu’il incomberait de trouver un modèle d’affaires compatible.

Le groupe a donc inclut une clause dans l’accord, exigeant une rémunération pour ses trois chaînes gratuites.

Molotv est un service gratuit, avec des options payantes donnant droit à plus d’heures d’enregistrement ou à des chaînes de télévision supplémentaires.

La jeune pousse n’atteint pas encore l’équilibre financier. Une décision de justice en faveur de M6 pourrait hypothéquer son avenir, puisque les autres groupes médiatiques exigeraient alors sans doute un accord similaire.