Google négocierait l’acquisition de l’activité de réseaux dans les airs de Nokia, affirme Bloomberg, même si aucune décision finale n’aurait été prise.

Google s’intéresserait en particulier à la solution 4G LTE for Airports and Air-to-ground. D’après le site de Nokia, il s’agirait de la première et de la seule solution de connectivité en avion passant par la 4G.

Les solutions de connectivité dans les airs passent par des satellites. Depuis des années, les passagers paient des fortunes pour un service médiocre lors de vols.

La solution de Nokia serait moins coûteuse, offrirait de meilleurs débits, et une latence plus réduite. Les équipements nécessaires prendraient moins de place dans l’avion, et l’installation serait plus rapide. Enfin, elle serait plus évolutive en étant compatible avec des bandes passantes plus élevées.

Une telle acquisition mettrait Google en compétition avec Gogo Inc, un fournisseur de services Internet à bord des avions, tout comme Viasat et bientôt Inmarsat.

Pour Google, il est de plus en plus important que la connectivité soit la meilleure, afin que les services qui lui rapportent près de 90 % de ses revenus, comme YouTube ou son moteur de recherche, soient délivrés dans les meilleures conditions.

C’est pour cette raison que le géant de la publicité numérique a une filiale de connectivité par fibre optique, Google Fiber, tout comme Project Fi, un service qui, grâce à des partenariats, offre la meilleure connectivité disponible à un point donné entre réseaux Wi-Fi et réseaux 4G.