Une pétition adressée à Apple sur change.org a déjà recueilli 11 500 signatures en quelques jours.

Écrite par un certain Matthew Taylor, elle exige le remplacement des claviers de tous les MacBook Pro depuis fin 2016 par un nouveau clavier entièrement reconçu qui fonctionne.

D’après lui, tous les modèles actuels de MacBook Pro, en 13 et 15 pouces, sont vendus avec un clavier qui peut ne plus fonctionner d’un moment à l’autre à cause d’une erreur de conception.

Les problèmes seraient courants, consistants et exaspérants.

Ces nouveaux claviers utilisent un mécanisme papillon, une invention d’Apple, plutôt que le mécanisme ciseaux traditionnel. Le nouveau mécanisme permet de produire des ordinateurs plus fins, au détriment de la profondeur de frappe, et apparemment, de la fiabilité. Apple en est actuellement à la deuxième génération du mécanisme papillon.

Même des journalistes ou des blogueurs connus pour leur attachement à Apple et à ses produits se plaignent* :

John Gruber, Daring Fireball, 25 avril 2018 :

« Ce clavier est l’un des plus gros ratés de conception de l’histoire d’Apple. Toute personne qui achète un MacBook compte sur le clavier, un clavier sur lequel on ne peut pas compter. »

Casey Johnston, The Outline, 17 octobre 2017 :

« Il y a quelques mois, j’ai écrit sur la façon dont le clavier de mon MacBook Pro âgé d’un an cessait de fonctionner à chaque fois qu’une poussière se glissait dessous, et plus important encore, que ni Apple ni ses génies n’ont reconnu qu’il y avait vraiment un problème. Aujourd’hui, Best Buy a annoncé une promotion fort intéressante de plusieurs centaines de dollars sur ces ordinateurs. Pourtant, je vous conseille de ne pas les acheter.

Depuis que j’ai écrit sur mon expérience, beaucoup m’ont demandé ce qui s’est passé avec la nouvelle moitié supérieure de l’ordinateur que les génies d’Apple avaient installé, avec son clavier immaculé et peut-être un mécanisme de touche différent. La réponse est que, après quelques mois, certaines touches ont recommencé à ne plus fonctionner, sans raison apparente. Encore une fois. »

Marco Arment, marco.org, 24 novembre 2017

« Le mécanisme papillon des touches est une erreur de conception… Il est mortellement peu fiable. »

On retrouve également de nombreuses plaintes sur les forums et sur les réseaux sociaux.

D’après les calculs d’Apple Insider, le taux de pannes de claviers aurait doublé par rapport aux modèles précédents n’utilisant pas les mécanismes papillon.

Parmi les portables avec clavier réparé, moins de 1 % auraient une nouvelle panne dans les trois mois suivant la réparation pour les modèles de 2014 et 2015. Pour le nouveau MacBook Pro de 2016, les taux de retour atteindraient presque 33 %.

La situation s’améliorerait avec les modèles de 2017, mais les problèmes de claviers seraient quand même bien plus fréquents qu’avant le clavier papillon.

La dernière fois qu’Apple a refusé de réagir à un très fort mécontentement, avec sa décision de limiter la vitesse du processeur de l’iPhone sans prévenir personne, l’entreprise a subi des dizaines d’actions en justice et a fini par lancer un programme de remplacement de batteries ainsi qu’une mise à jour du système d’exploitation iOS pour donner le choix à l’utilisateur entre un risque plus élevé de redémarrage inopiné et un processeur arbitrairement limité.

 

* Traductions: Le Diligent