Microsoft acquiert Semantic Machines, une jeune pousse d’une trentaine de personnes, fondée en août 2014 et ayant levé une vingtaine de millions de dollars.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

L’entreprise aurait développé une approche révolutionnaire basée sur l’apprentissage automatique pour fabriquer l’intelligence artificielle conversationnelle (conversational AI).

Le champ de l’IA conversationnelle s’intéresse non pas à la compréhension des mots d’une phrase, mais la compréhension d’une discussion, ce qui implique la compréhension du sens des mots ainsi que du contexte.

En partant de cette acquisition, Microsoft va développer un centre d’excellence pour l’IA conversationnelle à Berkeley, Californie. Les techniques développées seront exploitées par les services cognitifs et de bots d’Azure, tout comme par Cortana.

Avec ces techniques, les utilsateurs pourront découvrir naturellement, avec beaucoup moins d’efforts qu’aujourd’hui, comment découvrir, accéder à et interagir avec des informations et des services.