Hewlett Packard Enterprise (HPE) a publié mardi ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de son exercice 2018, se terminant au 30 avril 2018.

Son chiffre d’affaires augmente de 10 % à 7,5 milliards de dollars (6,3 milliards d’euros), par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Son résultat net s’élève à 778 millions de dollars (660 millions d’euros), contre une perte de 612 millions (519 millions d’euros) il y a un an, mais en fort recul par rapport au trimestre précédent.

Antoni Neri, président et CEO de HPE, est « très satisfait de notre solide performance au deuxième trimestre ». Ces résultats sont accueillis par une hausse de 1,67 % avant l’ouverture de la Bourse.

Par division :

Le chiffre d’affaires Hybrid IT croît de 7 % à 6,0 milliards de dollars (5,1 milliards d’euros) : hausse de 6 % pour les serveurs, de 24 % pour le stockage et baisse de 2 % pour les équipements de réseau.

Les ventes de l’Intelligent Edge (Aruba) sont en hausse de 17 % à 710 millions de dollars (603 millions d’euros).

Le chiffre d’affaires de Financial Services progresse de 5 % à 916 millions de dollars (778 millions d’euros).

HPE a acquis Cape Networks en mars pour renforcer son offre réseau, le consultant en solutions hybrides Azure RedPixie en avril et Plexxi en mai pour se renforcer dans l’infrastructure du nuage, l’entreprise ayant abandonné son service d’informatique en nuage (HP Helion) en 2016.