Jeudi, Twitter a annoncé son intention d’acquérir la jeune pousse Smyte, une entreprise de San Francisco spécialisée dans les problèmes de sécurité, de pourriels et de sûreté.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Il s’agit de la première acquisition de Twitter depuis décembre 2016 et le rachat de Yes Inc.

Lancée en 2015 par Pete Hunt (ex Instagram) Julian Tempelsman (ex Google) et Josh Yudaken (ex Instagram), Smyte offrait un logiciel en tant que service qui permettait à ses clients de bénéficier d’un ensemble de règles, optimisées avec le temps par apprentissage automatique, pour lutter contre les problèmes de sécurité, les fraudes, les pourriels, et les comportements inappropriés d’utilisateurs.

Ces technologies vont permettre à Twitter de lutter contre les bots, ainsi que les comportements abusifs.

Malheureusement Twitter se comporte comme un voyou, en arrêtant du jour au lendemain le service – littéralement trente minutes après l’annonce du rachat – ne laissant pas aux clients de Smyte la possibilité de se retourner et de trouver un autre fournisseur de service de sécurité, même ceux qui avaient des contrats d’une durée de plusieurs années.

Parmi les clients affectés : Indiegogo, GoFundMe, npm, Musical.ly, TaskRabbit, Meetup, OLX, ThredUp, YouNow, 99 Designs, Carousell, et Zendesk.

La sécurité n’est pas un service comme les autres, elle est souvent vitale. Se retrouver sans sécurité du jour au lendemain peut mettre en danger une entreprise et ses clients.