La start-up Meero a conclu son tour B de financement, mené par Alven et Idinvest, avec la levée de 45 millions de dollars.

Fondée en 2016 par Thomas Rebaud et Guillaume Lestrade, l’entreprise avait levé 18 millions de dollars en août 2017 lors de son tour A de financement, auprès de Global Founders Capital, Aglaé Ventures, Alven Capital et White Star Capital.

Meero applique l’intelligence artificielle, en particulier l’apprentissage automatique et l’apprentissage profond, à la retouche d’images et de vidéos. En général, pour chaque heure passée lors d’une prise de vue, un photographe passera 4 heures à la retouche.

Ses algorithmes auraient découvert « ce qui est beau », réduisant la durée de la retouche à quelques secondes, avec des modifications globales et locales:

Avant

Après

Meero offre ce service aux entreprises par le biais d’un réseau de photographes dans 100 pays. Airbnb, Just Eat, Expedia, Trivago, Uber sont quelques-uns de ses 40 000 clients.

Les prix et les contrats sont standardisés. Meero reçoit une commission sur chaque transaction.

La jeune pousse a commencé par le secteur de l’immobilier, avant de se développer dans la cuisine, la restauration, l’hôtellerie, l’automobile, l’art et le mode de vie.

En deux ans, son effectif est déjà passé à 180 employés.

Les nouveaux fonds vont servir au développement international de l’entreprise, avec de nouveaux bureaux aux États-Unis et en Asie, ainsi que l’ouverture d’un centre de recherche en vision par ordinateur.