Snowflake Computing, L’entrepôt de données conçu pour le nuage informatique, était exclusivement disponible sur Amazon Web Services.

Aujourd’hui, l’entreprise américaine annonce la disponibilité en aperçu de son entrepôt de données en tant que service sur Microsoft Azure.

Initialement, l’aperçu n’est disponible que dans la région East-US-2. Il sera progressivement étendu. Lors de la disponibilité générale, le service devrait être à parité avec celui sur AWS.

Un guide technique de démarrage sur Azure est disponible en anglais.

D’après Bob Muglia, CEO de Snowflake, l’entreprise a porté son service sur Microsoft Azure à la demande de ses clients, et pour offrir un choix aux sociétés.

Certaines entreprises travaillent avec Microsoft depuis des décennies. D’autres souhaitent adopter une stratégie d’informatique en nuage multivendeurs.

Nielsen, la société internationale de mesure & analyse des données qui fournit une vision complète des consommateurs et marchés à travers le monde, est l’une des premières entreprises à tirer parti de Snowflake sur Azure.

Corey Sanders, vice-président d’Azure Compute chez Microsoft, commente : *

« La migration d’un entrepôt de données d’entreprise vers le nuage informatique est une exigence clé pour les clients Azure. Nous sommes impatients de collaborer avec Snowflake pour permettre ces migrations d’entrepôt de données aux clients professionnels qui migrent vers Microsoft Azure. Je suis heureux que Snowflake soit disponible sur la plate-forme Azure. »

Le service de Snowflake est conçu pour le nuage : il tire parti de l’élasticité du stockage et des traitements et il offre une facturation à la minute. Si son moteur de base de données est SQL, avec des requêtes écrites en SQL, il est également compatible avec et optimisé pour les données semi-structurées (JSON, AVRO, XML…)

Sa virtualisation, son élasticité et sa mise à l’échelle rendent inutiles la création, la gestion et l’importation de données dans des magasins de données (datamart).

 

 

* Traduction: Le Diligent