Comme Uber n’est pas cotée en Bourse, elle n’est pas obligée de dévoiler ses résultats financiers. Elle le fait tout de même depuis quelques trimestres, dans l’espoir de convaincre lors de sa future introduction en Bourse.

Au deuxième trimestre, son chiffre d’affaires augmente en glissement annuel de 51 % à 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros), mais le taux de croissance diminue, et sa perte s’améliore de 16 % à -891 millions de dollars (-785 millions d’euros).

Son CEO, Dara Khosrowshahi, se félicite d’un nouvel ‘excellent trimestre’.

Une vue opposée est de constater que Uber a levé 21,7 milliards de dollars depuis sa création en 2009, que l’entreprise n’a jamais gagné d’argent, et cumulé plus de 11 milliards de dollars de pertes, soit plus de 1 milliard par an, et que, comme le fait enfin remarquer Bloomberg, on n’est toujours pas sûr que ce soit un vrai business.

Signe que les investisseurs commencent à s’inquiéter, ou s’impatienter : ils auraient recommandé à l’entreprise de vendre sa division de véhicules autonomes, qui perdrait entre 125 et 200 millions de dollars tous les trimestres.

 


Annoncé l’an dernier, disponible depuis avril, Android Go est une édition de Android passée à la diète, afin de laisser le maximum d’espace de stockage sur un téléphone portable. Cette amélioration vise en premier lieu les utilisateurs des pays émergents, qui disposent de rarement plus qu’un total de 8 gigaoctets de stockage.

Elle offre des éditions spécifiques d’applications classiques, comme YouTube ou Maps, optimisées pour des personnes qui obtiennent leur premier ordiphone.

 

Aujourd’hui, Google affirme que plus de 200 appareils sont disponibles dans 120 pays.

Avec Android 9 Pie – édition Go, qui sera disponible dans les prochains mois, les clients pourront profiter de :

  • Jusqu’à 500 mégaoctets de stockage additionnel par rapport à Android 8 Oreo – édition Go ;
  • Lancement plus rapide ;
  • Fonctionnalités majeures de sécurités, comme le lancement vérifié ;
  • Un tableau de bord simple pour repérer et surveiller la consommation de données.

 


En juillet 2017, Yahoo Japan a lancé Game Plus, une plateforme de vente de jeux vidéo beaucoup plus ouverte et souple que l’Apple Store d’Apple, avec des commissions moins éhontées.52 éditeurs de jeux, y compris Square Enix, ont soutenu la plateforme.

À l’automne 2017, Yahoo réduisait soudainement son budget pour la plateforme, et depuis, a arrêté de la promouvoir.

Ce qui serait la faute directe d’Apple, qui aurait fait pression sur Yahoo Japan.

Les autorités antitrust du Japon ont décidé de lancer une enquête.

 


Le fabricant d’équipement de réseau Cisco a publié mercredi soir ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de son exercice 2018, se terminant au 28 juillet 2018.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires progresse de 6 % à 12,8 milliards de dollars (11,3 milliards d’euros) et son résultat net augmente de 57 % à 3,8 milliards de dollars (3,3 milliards d’euros).

D’après son CEO Chuck Robbins, ces résultats démontrent la combinaison d’une forte adoption par les clients de ses dernières innovations, la valeur que ces derniers trouvent à ses logiciels et à ses abonnements, ainsi qu’une excellente exécution.

Des résultats célébrés par les investisseurs, avec un cours de l’action en hausse de 4,5 %.

 


Lenovo vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de son exercice 2018-2019, se terminant au 30 juin 2018.

En glissement annuel, son chiffre d’affaires croît de 19 % à 11,91 milliards de dollars (10,50 milliards d’euros), son résultat opérationnel augmente de 20 %, et son résultat net s’élève à 77 millions de dollars (68 millions d’euros), contre une perte de 72 millions il y a un an.

Le cours de son action est actuellement en hausse de 6,4 %.

Au dernier trimestre, Lenovo a annoncé la création de la division Intelligent Devices Group (IDG) combinant son Personal Computer and Smart Devices Group (PCSD) à son Mobile Group. De notre point de vue, une action purement politique pour faire oublier les résultats décevants à répétions de son activité mobile.

Les ventes de PC ont augmenté de 19 %, ce qui permettrait, d’après Gartner, à Lenovo de reprendre le leadership à Hewlett-Packard.

Le Mobile Business Group (MBG) irait mieux, sans que Lenovo ne détaille la situation financière, à l’exception d’une diminution des dépenses de 100 millions de dollars.

Le Data Center Group (DCG) connait son troisième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres : +67,8 % à 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) grâce à la croissance de l’infrastructure définie par logiciel, l’informatique haute performance, et l’intelligence artificielle.

 


Samsung Electrtonics annonce avoir développé l’Exynos Modem 5100, qui serait le premier modem 5G entièrement conforme au standard 3GPP, 15e version.

L’entreprise a testé avec succès un appel dans un environnement avec une station de base 5G et un prototype de téléphone équipé du modem.

L’Exynos Modem 5100 est compatible avec les deux spectres de la 5G : inférieur à 6 GHz et spectre mmWave, ainsi que les standards anciens : 2G GSM et CDMA, 3G WCDMA, TD-SCDMA et HSPA, et 4G LTE.

La vitesse de téléchargement de données pourra atteindre les 2 Gbps dans le spectre inférieur à 6 GHz, et 6 Gbps dans le spectre mmWave, soit 1,7 à 5 fois la vitesse du modem précédent.

 


Amazon chercherait à concurrencer YouTube, l’écrasant numéro un de la vidéo en ligne financée par la publicité, avec son service de diffusion Twitch.

Amazon offrirait des contrats très généreux aux vedettes de YouTube, avec des garanties pouvant atteindre plusieurs millions de dollars, pour qu’ils diffusent en direct en exclusivité sur Twitch.

L’objectif serait de doubler les revenus publicitaires de Twitch à plus d’un milliard de dollars par an.

Il nous semble que pour démocratiser Twitch, Amazon devra sensiblement améliorer la modération et la censure (inepte) de son service, ainsi que le système de recherche d’émissions et de chaînes.

Il faudrait  également contenir l’incroyable grossièreté des diffuseurs dans la vie réelle, qui récoltent des donations en laissant passer à haut volume des messages sonores, le plus souvent grossiers, provocants ou dérangeants, sans se soucier le moins du monde de la gène occasionnée à toutes les personnes présentes, dans un restaurant par exemple.