Bloomberg affirme qu’une enquête criminelle contre Tesla a été lancée par le Justice Department (ministère de la Justice) des États-Unis.

Il concerne les déclarations publiques d’Elon Musk, CEO du constructeur automobile, sur le départ éventuel de la Bourse de Tesla, à un prix de 420 dollars de l’action, et sur le fait que le financement de cette opération serait assuré.

Cette enquête criminelle se déroule parallèlement à l’enquête civile déjà lancée par les régulateurs de la Bourse (SEC).

Dans cette affaire, Elon Musk est suspecté d’avoir menti, ainsi que d’avoir eu pour but de manipuler le cours de l’action de Tesla.

De fait, suite à son tweet du sept août, le cours de l’action s’est instamment apprécié de 10 %, ce qui a fait perdre des sommes considérables aux vendeurs à découvert (shorts) – les investisseurs qui parient sur la baisse d’un cours – en les forçant à couvrir leur position.

Or, Musk n’a jamais caché son profond mépris pour les shorts, qu’il accuse d’être à l’origine de tous les problèmes de son entreprise.

Trois semaines avant, il avait tweeté que dans trois semaines, les shorts allaient souffrir…

Après avoir sans doute accumulé les mensonges pour justifier le ‘financement assuré’, et notamment juré que le fonds souverain de l’Arabie Saoudite était derrière lui, Musk avait finalement annoncé fin août abandonner l’idée de quitter la Bourse.

Dans cette affaire, on ne serait pas surpris que les administrateurs de Tesla ne s’en sortent pas sans des condamnations au civil ou au pénal.

À mi-séance, le cours de l’action Tesla, toujours très volatile, chute de 5,5 % à 278,76 dollars.

Alors que le comportement erratique d’Elon Musk commence à inquiéter ses investisseurs institutionnels, il vient d’être poursuivi en justice à titre privé pour avoir accusé à plusieurs reprises, et sans l’ombre d’une preuve, Vernon Unsworth, un des sauveteurs d’enfants coincés pendant plusieurs semaines cette été dans des grottes en Thaïlande, d’être un pédophile.

Ce dernier avait osé dire que le mini sous-marin conçu par l’équipe de Musk, et livré en Thaïlande après le sauvetage, était inadapté pour le sauvetage, car il n’aurait pas pu passer les tournants des cours d’eau souterrains du fait de sa taille.