Quelques heures après un communiqué de presse distribué trop tôt par son distributeur américain B&H, GoPro annonce officiellement la nouvelle ligne de caméras Hero 7, composée des variantes White, Silver et Black, vendues respectivement 219,99, 329,99 et 429,99 euros.

On peut les précommander. Elles seront disponibles à partir du 27 septembre.

Hero 7 Black

La nouveauté principale, qui ne concerne que la Hero 7 Black, est la nouvelle stabilisation intégrée, nommée HyperSmooth.

D’après GoPro, il s’agit de la meilleure stabilisation intégrée à une caméra. Elle permettrait de se passer des gimbals (cardans), et fonctionne là où il est impossible de se promener avec un outil de stabilisation externe, comme sous l’eau (étanchéité jusqu’à 10 mètres) ou quand la vidéo souffle très fort.

La seconde nouveauté principale est TimeWarp, un nouveau type de vidéo qui transforme des expériences assez longues en vidéos plus courtes qui semblent flotter, de type ‘trajet en tapis volant’, en capturant des vidéos en accéléré ultra-fluides et stabilisées même en se déplaçant.

La Hero 7 Black est commandable à la voix, peut diffuser sur Facebook Live et ailleurs, prend des photos en HDR (haute gamme dynamique) et des vidéos en 4K à 60 images par seconde ou des ralentis 8x. Ses batteries sont échangeables. Elle intègre un GPS.

Hero 7 Silver

La caméra Hero 7 Silver se distingue par des vidéos en 4K à 30 images par seconde, pas de diffusion, une batterie fixe, une stabilisation standard, des photos non HDR, un ralenti 2x.

Hero 7 White

La caméra Hero 7 White se distingue par des vidéos en 1080p à 60 images par seconde et l’absence de GPS.

 

GoPro est l’inventeur d’un nouveau segment de la vidéo avec des caméras optimisées pour filmer le sport et l’action à la première personne. C’est aussi une machine à pertes dont l’action n’a cessé de chuter depuis son introduction au Nasdaq.

Si la nouvelle stabilisation est aussi bonne que l’entreprise l’affirme, et si elle est difficile à imiter, GoPro pourrait enfin détenir un vrai avantage concurrentiel.

Le lancement semble satisfaire les investisseurs, avec un cours de l’action en hausse de 1,7 % à la mi-séance.