Dialog Semiconductor, le concepteur allemand de semi-conducteurs hautement intégrés de signaux mixtes pour l’électronique grand public, et fournisseur de puces de gestion de l’alimentation d’Apple, conclut un accord avec cette dernière.

Apple va payer 300 millions de dollars (environ 260 millions d’euros) pour acquérir une licence sur les circuits intégrés pour la gestion de l’alimentation (PMIC), ainsi que certains actifs et le transfert de plus de 300 employés liés à cette activité, soit 16 % de l’effectif du groupe.

Apple acquiert certains bâtiments de Dialog Semiconductor en Allemagne, Italie et Royaume-Uni où travaillent ces employés.

Apple va également prépayer 300 millions de dollars de puces dans le cadre de nouveaux contrats pour le développement et la fourniture de circuits intégrés de signaux mixtes : gestion de l’alimentation, de l’audio, de la charge, et autres.

L’accord, qui est soumis à des conditions préalables habituelles, et à des autorisations réglementaires, devrait se conclure au premier semestre 2019.

Il pourrait permettre à Dialog Semiconductor de se diversifier, afin de diminuer sa dépendance à Apple, en passant de 75 % du chiffre d’affaires en 2018 à 35 à 40 % en 2022.

L’entreprise vise une expansion sur marché de l’automobile et le marché de l’informatique, en particulier celui du stockage, en plus de ses activités actuelles IoT et et signaux mixtes.

En mai 2018, Dialog Semiconductor avait annoncé qu’Apple avait désormais l’intention de commander les PMIC de l’un de ses trois nouveaux iPhones à deux fournisseurs, au lieu de seulement elle.

Le cours de son action avait alors chuté à Francfort.