À l’occasion de sa conférence 2018 Arm TechCon, qui se tient du 16 au 18 octobre à San Jose en Californie, le concepteur de puces ARM annonce trois nouveaux partenariats pour sa plateforme pour l’internet des objets Arm Pelion IoT Platfom : Intel, Arduino et MyDevices.

La plateforme a été nouvellement lancée. Elle se base sur deux acquisitions récentes : celle de Treasure Data en août, et de Stream Technologies en juin, dont les technologies ont été fusionnées avec l’Arm Mbed Cloud.

Elle est décrite comme une fondation pour la connectivité, les objets et la gestion des données, avec les caractéristiques suivantes :

  • Flexible : n’importe quel appareil, donnée, réseau et nuage) ;
  • Sûre : sécurité des appareils en bout de chaîne, réseau résistant, mises à jour et communication sécurisées avec les appareils, ingestion et corrélation sécurisées de larges volumes de données en temps réel ;
  • Efficace : appareils prétestés, système d’exploitation conçu pour l’IoT, connexion globale grâce à une SIM configurable, gestion à distance des mises à jour, administration et facturation unifiée.

Grâce à la collaboration avec Intel, des appareils à base d’architecture Intel x86 pourront être intégrés et gérées par Pelion, en plus des appareils à base de puces ARM, en exploitant la technologie Intel Secure Device Onboard (SDO).

Avec le partenariat avec myDevices, une entreprise dont la mission est de faciliter la conception, le prototypage et la commercialisation de solutions IoT, avec ses produits IoT dans une boîte et Cayenne, un tableau de bord et une gestion de projets IoT par glisser déplacer de la souris, les solutions de myDevices deviennent compatibles avec ARM Pelion.

Arduino, l’une des plateformes open source d’électronique, avec des cartes parmi les plus populaires pour l’éducation, la création et le prototypage, offrira désormais des abonnements de données compétitifs à Arm Pelion, du simple prototype au déploiement d’objets IoT.

Enfin, ARM préannonce Mbed Linux OS, un nouveau système d’exploitation basé à la fois sur Mbed OS et sur Linux, en s’aidant des outils et des recettes du Yocto Project.

Il est sûr, intégré à Arm Pelion, conçu pour des objets qui seront utilisés pendant de nombreuses années, avec la possibilité pour les entreprises de signer un contrat commercial de support technique.

Un aperçu pour développeur sera disponible avant la fin de l’année. Mbed Linux OS devrait sortir au printemps 2019.

Il ne serait pas étonnant que ce soit Microsoft qui ait motivé la cadence accélérée d’Arm pour sa plateforme IoT.

En avril 2018, elle a été la première à offrir une solution globale pour sécuriser l’internet des objets, avec Azure Sphere, son microcontrôleur, son système d’exploitation Azure Sphere OS et son service de gestion, d’intégration et de mises à jour d’objets Azure Sphere Security Service.