Lors de son événement diffusé de New York, Apple a présenté la dernière génération du MacBook Air, du Mac mini et de l’iPad Pro.

Mac mini

Comme le MacBook Air, le boîtier du Mac mini est composé entièrement d’aluminium recyclé.

Le Mac mini est proposé avec un processeur Intel Core de huitième génération à quatre ou six cœurs, 8 à 64 Go de mémoire vive et 128 Go à 2 To de stockage SSD, pour une consommation maximale en continu de 150 W.

Sa connectique fort complète est composée d’une prise casque 3, 5 mm, d’un port HDMI 2.0 prenant en charge les sorties audio multicanaux, pour le relier par exemple à un ampli home vidéo, de deux ports USB 3.0 traditionnels et de quatre ports USB-C/Thunderbolt 3, et d’un port Ethernet 10 Gbps.

Il est compatible Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth 5.0.

Le nouveau Mac mini est proposé en deux versions :

  • Processeur Intel Core i3 de huitième génération à quatre cœurs, jusqu’à 3,6 GHz, 8 Go de mémoire vive, 128 Go de stockage SSD, pour 899 euros ;
  • Processeur Intel Core i5 de huitième génération à six cœurs, jusqu’à 4,1 GHz, 8 Go de mémoire vive, 256 Go de stockage SSD, pour 1 249 euros.

Le passage au processeur i7 est facturé 350 euros sur le premier et 240 euros sur le second, de 16 à 64 Go de mémoire 240 euros à 1 680 euros, et les options de stockage jusqu’à 1 920 euros pour 2 To. Le Nbase-T est facturé 120 euros supplémentaires.

On arrive ainsi à une version maximisée de 4 969 euros, voire 5 539 euros avec Final Cut Pro X et Logic Pro X…

À ce prix, le Microsoft Surface Studio et son remarquable écran tactile intégré de 28 pouces, orientable à plat, semble bon marché.