Matt Klainer, vice-président de Google en charge des produits de communication grand public, annonce l’abandon d’Allo, sa messagerie mobile.

Le service sera désactivé en mars 2019. D’ici là il est possible de sauvegarder l’historique des conversations.

Les lecteurs fidèles ne seront pas surpris : nous avions prédit en septembre 2016 qu’il serait quasi impossible de convaincre les utilisateurs de changer de messagerie.

La messagerie mobile est un secteur très encombré, dominé par Facebook Messenger, WhatsApp, LINE, WeChat et d’autres.

La nouvelle stratégie de Google repose sur trois piliers : Duo pour les conversations vidéo, Hangouts pour les entreprises, et bientôt les messageries des opérateurs mobiles à la norme Rich Communication Services (RCS), ce qui les rend interopérables entre elles, en remplacement survitaminé des SMS et MMS.

Si ces messageries RCS n’appartiennent pas à Google, elles pourraient affaiblir les offres concurrentes grâce à une préinstallation sur chaque portable – ce qui est de l’intérêt de tous les opérateurs mobiles.