Amazon Web Services (AWS) annonce AWS Backup, un service centralisé et entièrement géré de sauvegarde qui rend plus simple et plus rapide la sauvegarde des données à travers les services AWS et dans l’entreprise (via AWS Storage Gateway), facilitant ainsi la conformité avec les régulations (PCI-DSS, ISO 9001, 27001, 27017 et 27018) et les objectifs internes.

Les trois cas d’utilisation sont donc :

-La sauvegarde dans le nuage des données dans le nuage ;

-La sauvegarde dans le nuage des données dans les locaux de l’entreprise ;

-La sauvegarde hybride dans le nuage des données dans le nuage plus les données dans les locaux de l’entreprise.

Ce nouveau service automatise et consolide les tâches effectuées service par service, éliminant ainsi le besoin pour des scripts personnalisés et des processus manuels.

Pour l’instant, AWS Backup est compatible avec : Amazon DynamoDB, Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS), Amazon Elastic File System (Amazon EFS), Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), et AWS Storage Gateway. La compatibilité avec des services AWS additionnels est prévue dans un avenir indéterminé.

AWS n’a pas encore détaillé la tarification du service. On paie les frais des sauvegardes créées avec les fonctionnalités de Snapshot. Pour Amazon EFS, il y a « un coût bas par Go de stockage chaud et un coût encore plus bas pour le stockage à froid. »

Microsoft offre de longue date un service de stockage pour le nuage et pour les données dans les locaux des entreprises, Azure Backup / Sauvegarde Azure. Il est toutefois limité aux fichiers, aux dossiers et aux machines virtuelles.