Le fabricant de consoles de jeux vidéo Nintendo vient de publier les résultats du troisième trimestre de son exercice 2019, se terminant fin décembre 2018.

En glissement annuel, son chiffre d’affaires progresse de 26 % à 608 milliards de yens (4,88 milliards d’euros), et son résultat d’exploitation augmente de 36 % à 158 milliards de yens (1,27 milliard d’euros).

Ces résultats dépassent les attentes des analystes financiers. Le cours de l’action a augmenté de 2 % à Tokyo.

Nintendo a réalisé 77,7 % de ses ventes à l’international. 60 % de ses ventes sont des ventes de matériel.

Durant le trimestre, Nintendo a vendu 9,41 millions de consoles de jeux vidéo Switch, pour un total depuis son lancement de 32,27 millions d’unités. Le trimestre prochain, la Switch aura largement dépassé la très populaire en son temps Nintendo 64.

L’entreprise a toutefois révisé ses prévisions de vente sur l’ensemble de son exercice fiscal 2019 à 17 millions d’unités, contre 20 millions auparavant.

19,6 % de ses ventes de jeux sont des ventes numériques, en assez net recul, ce qui est étonnant.