Depuis le Galaxy S8, Samsung a cru bon de réserver exclusivement l’un des quatre boutons physiques au lancement de son assistant virtuel Bixby, sans laisser la possibilité à ses clients, qui paient cher ses ordiphones vedettes, de l’attribuer à un autre usage.

Autant dire que le bouton est perdu, puisque Bixby est un assistant des plus médiocres. Nous avions émis des réserves à sa présentation en mars 2017, et elles se sont vérifiées. Un assistant personnel représente des développements et des investissements titanesques, et il faudra encore des années à Samsung, si elle ne finit pas par l’abandonner avant, pour faire de Bixby un concurrent sérieux de l’assistant Google, de Cortana ou d’Alexa.

Pire encore, Samsung a depuis, activement saboté le travail des applications Android, qui trouvaient un moyen de passer outre l’interdiction de réaffecter le bouton.

Avec le Galaxy S10, le conglomérat fait marche arrière, et offre le moyen de réaffecter le bouton Bixby comme on le souhaite. Ou presque.

On peut affecter n’importe quelle application soit à l’appui sur le bouton Bixby, soit au double appui. L’autre option sera toujours affectée à Bixby. Et un appui très long lancera toujours l’assitant vocal.

Mieux encore, cette fonctionnalité sera étendue aux Galaxy S à partir du S8, ainsi qu’aux Galaxy Notes.

Il faudra juste attendre que Samsung mette à disposition pour ces appareils la mise à jour vers Android 9 (Pie), la version de One Touch UI qui lui correspond, puis une mise à jour avec le logiciel de réattribution du bouton.