En 2016, Microsoft a révolutionné le monde de la réalité augmentée avec HoloLens, un casque autonome intégrant le premier ordinateur holographique, de nombreux capteurs et la batterie, alors que les produits concurrents étaient des casques de réalité virtuelle, liés par des câbles à un ordinateur puissant, une alimentation séparée, et, le plus souvent, des capteurs de positionnement à placer aux quatre coins d’une pièce.

À l’occasion du Mobile World Congress 19, qui se tient du 25 au 28 février 2019, Alex Kipman, son inventeur, a présenté dimanche le casque de réalité augmentée Microsoft HoloLens 2.

Quelles sont les améliorations sur l’original ?

Champ de vue

L’amélioration principale est un champ de vue élargi, en réponse à la principale critique de l’original, ce qui rend le casque plus immersif, plus naturel et plus pratique.

HoloLens est le seul casque holographique offrant une définition de 47 pixels par degré de vue, ce qui permet de lire du texte avec une police de 8 points.

HoloLens 2 offre la même résolution, mais avec un champ de vue plus que doublé.

Les deux écrans du casque, de technologie MEMS, seraient les moins consommateurs d’énergie au monde. Ils offrent une définition de 2K par œil.

Ergonomie

Microsoft a étudié la morphologie de femmes et d’hommes du monde entier, afin d’optimiser l’ergonomie du casque.

Le confort serait amélioré par un facteur 3.

La forme a été dessinée pour que le casque soit agréable à porter pour la plupart des personnes, avec ou sans lunettes.

Le poids du casque a été réduit en fabriquant son corps entièrement en fibre de carbone.

HoloLens 2 intègre de très nombreux capteurs, en particulier des caméras compatibles avec Windows Hello.

L’utilisatrice est reconnue dès que le casque est mis, ainsi que ses mains, qui lui permettent de manipuler les objets virtuels.

Le casque sait aussi suivre les yeux du porteur, pour déplacer par exemple une fenêtre de navigateur afin qu’elle soit toujours présente, même dans un environnement virtuel.

L’ergonomie de l’interface utilisateur (boutons, barres de défilement, toucher et manipulation des hologrammes,) a été optimisée suite à l’observation d’hommes et de femmes en situation, afin de rendre les interactions plus naturelles.

Valeur immédiate / nuage

Avec HoloLens 1, les entreprises devaient développer leurs propres applications, ce qui pouvait prendre des mois.

Avec HoloLens 2, elles peuvent exploiter et rentabiliser les casques dès le premier jour, grâce aux applications de Microsoft et de ses partenaires.

Microsoft Dynamics Remote Assist. Pour l’assistance à distance.

Microsoft Dynamics Layout. Pour le visionnage sur site d’un équipement ou d’installations nouvelles comme des câbles d’électricité.

Microsoft Dynamics Guides. pour développer des guides pour les techniciens

Remote Rendering. Pour diffuser en direct dans HoloLens le rendu 3D très haute précision d’un moteur qu’on ne pourrait obtenir avec les capacités de calcul locales.

Spatial Anchors.

Ouverture

Pour l’écosystème HoloLens, Microsoft prône l’ouverture :

  • Les partenaires peuvent personnaliser le casque. Trimble offre ainsi Trimble XR10 with HoloLens 2, un casque pour l’industrie du BTP ;
  • Les partenaires peuvent vendre leurs applications dans le Microsoft Store, ou proposer leur propre magasin virtuel ;
  • Les navigateurs web sont traités comme des citoyens de première classe. Un utilisateur peut ainsi choisir Edge de Microsoft, ou Firefox de Mozilla ;
  • La plateforme est ouverte, en continuant à participer à des standards multiplateformes : Microsoft s’engage à ne pas emprisonner ses clients sur sa plateforme HoloLens.

Le prix du pack Entreprise baisse de 1 500 dollars par rapport à l’original, et passe à 3 500 dollars : on reste cantonné au domaine professionnel.

HoloLens 2 est aussi disponible à la location, avec l’un des services Microsoft Dynamics 365, pour 125 dollars par mois.