Les deux premiers ordiphones avec écran pliable viennent d’être présentés à quelques jours d’écart.

Il s’agit du Samsung Galaxy Fold et du Huawei Mate X. Le premier devrait être disponible en avril et le second en juin.

Leur intérêt: se transformer en tablette quand l’écran est déplié.

Aujourd’hui, on est loin de connaître leur fiche technique complète.

Les deux concurrents se distinguent principalement par l’option choisie pour l’écran.

L’écran du Huawei Mate X est extérieur. Plié, il dispose d’un côté court de 6,38 pouces et d’une définition de 2 480 x 892 pixels ; et d’un côté large de 6,6 pouces d’une définition de 2 480 x 1 148 pixels.

Ouvert, l’écran 8 pouces est au rapport de forme 8 :7, soit presque carré.

À l’inverse, Samsung a décidé de placer son écran pliable à l’intérieur, ce qui le protégerait mieux, et rend possible l’utilisation d’un boîtier de protection.

Cet écran a une dimension de 7,3 pouces, au rapport de forme 4,2:3 et à la définition QXGA+.On pourra y afficher jusqu’à 3 applications simultanément.

En revanche, le Galaxy Fold est équipé d’un deuxième écran, à l’extérieur, d’une taille de 4,6 pouces, et du rapport de forme classqique aujourd’hui de 21:9. Il fait office d’écran principal en mode téléphonie. Un mode dit de continuité, réplique ce qui est affiché sur cet écran quand on l’ouvre en mode tablette sur l’écran de 7,3 pouces.

L’autre différence majeure est, qu’a priori, le Galaxy Fold est un mobile 4G alors que le Mate X est un mobile 5G.

Pour le reste, les deux ordiphones disposent d’une fiche technique relativement similaire : batterie d’une capacité de 4 500 mAh pour le Mate X, 4 380 mAh pour le Galaxy Fold ; 8 Go RAM et 512 Go de stockage sur le Mate X et 12 Go RAM et 512 Go de stockage sur le Galaxy Fold ; Triple caméra arrière sur les deux.

Les prix sont proches : 2 299 euros pour le Huawei Mate X, à partir de 1 980 dollars pour le Galaxy Fold, soit sans doute 2 100 euros TTC si les taux de change sont respectés.

À ce niveau de prix, il nous semble que ces deux appareils sont destinés à jouer un rôle de vitrine technologique. On serait étonné que les ventes soient plus que confidentielles.

Il reste également de nombreuses questions sur la durabilité de ces écrans, leur capacité à résister aux rayures et aux autres agressions, la durabilité de la charnière, et la compatibilité logicielle.