L’hebdomadaire Der Spiegel affirme que les autorités antitrust européennes ont l’intention d’infliger, dans les prochaines semaines, une amende qui pourrait atteindre un milliard d’euros chacun, à BMW, Volkswagen et Daimer (Mercedes).

Ils auraient conclu une entente illégale sur les réservoirs Adblue, afin de réduire leur taille. Ces réservoirs permettent de réduire les émissions polluantes d’oxydes d’azote. Ils se seraient également entendus pour ne pas intégrer de filtres à particules dans leurs moteurs à essence, ce qui aurait permis de réduire les émissions dangereuses pour la santé.

Daimler et Volkwagen coopéreraient avec les autorités, ce qui réduirait leur amende respective. Daimler surtout, qui souhaiterait être reconnu comme témoin coopérant. BMW recevrait l’amende maximum.

Toutefois, les trois constructeurs s’opposeraient aux amendes.

Ces derniers jours, Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la concurrence, a été vivement critiquée par la France et par l’Allemagne, pour s’être opposée à la fusion de Alstom et Siemens.

La Commission européenne n’a pas souhaité commenter les affirmations du Spiegel.