Intel vient d’annoncer le lancement du Consortium CXL, qui a pour but de développer les spécifications du nouvel interconnect Compute Express Link (CXL), pour relier à haute vitesse les processeurs aux accélérateurs spécialisés et à la mémoire, afin d’accélérer la performance des centres de données de prochaine génération.

Intel a donné au consortium la technologie de base, qui servira pour la version initiale de la nouvelle spécification, ce que l’entreprise compare à son rôle dans la spécification de l’USB et de PCIe.

Les membres actuels du consortium sont : Alibaba, Cisco, Dell Technologies, Facebook, Google, HPE, Huawei, Intel et Microsoft.

En d’autres termes, manquent AMD, ARM, Mellanox, Qualcomm et Xilinx, qui soutiennent l’interconnect directement concurrent CCIX.

Toutefois, Intel affirme que toutes les entreprises qui souhaitent participer peuvent rejoindre le Consortium CXL et adopter ce standard ouvert.

Basé sur le standard PCIe 5.0, CXL maintient la cohérence entre la mémoire du processeur et celle des appareils attachés (cartes accélératrices GPU, cartes réseau, FPGA), ce qui facilite le partage de ressources pour des performances améliorées, réduit la complexité de la pile de logiciels, et permet aux développeurs de se concentrer sur les charges de travail qui les intéresse, plutôt que sur la gestion de la mémoire de leurs accélérateurs.

En se basant sur l’infrastructure PCI Express, et en profitant de l’interface physique et électrique PCIe 5.0, CXL fournit des protocoles avancés dans trois domaines clés : entrées-sorties, mémoire, et cohérence.

La spécification 1.0 est disponible aujourd’hui pour les membres du consortium.